[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Triumpheta pentandra A.Richard - Tiliaceae - Dicotylédone

TIUPE

Triumfetta pentandra - Tiliaceae au stade plantule Triumfetta pentandra - Tiliaceae au stade adulte Détail de Triumfetta pentandra - Tiliaceae Dessin

Identification Particularités Comportement Bibliographie

 

Identification

La plantule :

Les cotylédons sont orbiculaires. Ils sont portés par un pétiole long de 5 à 12 mm. Le limbe mesure 10 à 15 mm de diamètre. Le sommet du limbe est tronqué à légèrement émarginé et la base est arrondie ou en coin large. Le limbe est marqué par 3 nervures palmées. Les cotylédons se trouvent au sommet d'un hypocotyle long de 3 à 5 cm, finement pubescent et à la base duquel le fruit reste souvent accroché et facilement reconnaissable. La pubescence est composée de poils simples et de poils étoilés.

Les premières feuilles sont simples et alternes. Elles sont longuement pétiolées et encadrées par des stipules linéaires. Le limbe est losangique, long de 2 à 3 cm et large de 15 à 30 mm. Il est marqué de 3 nervures palmées à la base. La nervure médiane porte des nervures secondaires pennées. La marge est dentée. Le pétiole et les deux faces du limbe sont pubescents, portant un mélange de poils simples et de poils étoilés.

L'adulte :

Le port est dressé. La plante est ramifiée dès la base, formant un petit buisson. Elle mesure jusqu'à 1 m de hauteur.

La racine est pivotante.

La tige est cylindrique et pleine. Elle est robuste et subligneuse à la base. Elle est couverte d'une pubescence constituée de poils simples tuberculés, longs de 2 à 3 mm et de poils étoilés.

Les feuilles sont simples et alternes. Elles sont portées par un pétiole long de 2 à 6 cm. Le pétiole est pubescent, encadré à la base par deux stipules linéaires, longues de 1 cm et rapidement caduques. Le limbe est trilobé, au sommet en coin aigu et à la base en coin large ou arrondie. Il est souvent plus large que long, pouvant atteindre 10 cm de large. La marge est dentée. La première dent, à la base du limbe, est pourvue, à la face inférieure, d'une glande violette. Le limbe est trinervé à la base et marqué de nombreuses paires de nervures secondaires pennées. La face supérieure est parsemée de poils simples et ne porte des poils étoilés que le long des nervures. La face inférieure est couverte de poils étoilés denses, qui masquent la présence de poils simples.

Les fleurs sont groupées en petits glomérules de 2 à 6 fleurs, portés par un court pédoncule et insérés à l'aisselle des feuilles. Les fleurs sont de couleur jaune orangé portées par un pédicelle de 1 mm. Le calice est formé de 5 sépales libres, de forme linéaire, au sommet apiculé. Ils sont longs de 3 à 4 mm et larges de 1 mm. Ils sont pubescents. La corolle est formée de 5 pétales libres au sommet arrondi et à base étroite, longs de 4 mm. Les étamines sont au nombre de 5 à 13, formées d'un long filet surmonté d'une anthère globuleuse très courte.

Le fruit est une capsule épineuse indéhiscente, ovoïde. Il mesure 4 mm de long. Les épines sont longues de 1 mm, simples et recourbées en crochet au sommet. La paroi de la capsule est pubescente et les épines sont ciliées sur la face supérieure. Chaque capsule comprend 4 graines.

Les graines sont piriformes. Elles mesurent 2,2 mm de long et 1,3 mm de large. Le tégument est lisse et de couleur brun orangé.

Particularités

T. pentandra est une plante dressée, aux feuilles simples, alternes, pétiolées et stipulées. Le limbe est trilobé, à marge dentée. La première dent de la base porte une glande violette. Les fleurs sont en petits glomérules axillaires. Elles sont de couleur orangée, aux sépales et pétales libres et comprenant 5 à 13 étamines. Le fruit est indéhiscent. C'est une capsule ovoïde épineuse, longue de 4 mm. Cette espèce peut être confondue, avec T. rhomboidea Jacquin dont les fleurs comprennent 15 étamines et dont le fruit est globuleux, de 5 mm de diamètre, aux épines non ciliées.

Comportement

Biologie :

T. pentandra est une espèce annuelle. Elle se multiplie uniquement par graines.

Répartition :

Cette espèce est répandue en Afrique tropicale.

Ecologie :

T. pentandra se développe de la région sahélo-soudanienne à la région guinéenne. Elle ne présente pas de préférence de sol notable et se rencontre sur une large gamme de type de sols, depuis les sols ferrugineux de cordon dunaire jusqu'au vertisols dégradés à fort taux d'argile. Cette espèce est fréquente dans les jachères et les pâturages sur sols ferrugineux ou dans les terrains vagues à proximité des villages. Au Nord-Cameroun, c'est une adventice mineure, présente dans 10 % des parcelles cultivées en zones soudano-sahéliennes et soudaniennes et de façon moindre dans les régions plus sèches. Cette espèce est très rarement abondante. Elle se développe dans les parcelles cultivées depuis de nombreuses années de façon peu intensive, sans utiliser de fortes doses d'engrais, ni d'herbicide de pré-levée. Cette espèce est facilement éliminée par les sarclages répétés.

Cycle de développement :

T. pentandra est présente en milieu et en fin de cycle cultural. La germination a lieu de fin juin à début août. Des germinations tardives peuvent intervenir jusqu'à fin septembre. La floraison est induite par la réduction de la photopériode et ne commence que début septembre, rapidement suivie par la formation des fruits. La plante se dessèche en novembre ou en décembre, en début de saison sèche.

Bibliographie

Berhaut J., 1967.
Flore du Sénégal. 2ème éd.
Clairafrique éd., Dakar, Sénégal, 485p.

Donfack P., 1993.
Etude de la dynamique de la végétation après abandon de la culture au Nord-Cameroun.
Thèse Dc. 3ème cycle , Faculté des sciences, Univ. de Yaoundé, Cameroun, 192p.

Hutchinson J., Dalziel J. M., Keay R. W. J. & Hepper F. N., 1958.
Flora of West Tropical Africa. Vol. I part. 2. 2ème éd..
The Whitefriars Press ed.,
London & Tonbridge, 828p.

Merlier H. & Montégut J., 1982.
Adventices tropicales.
ORSTOM-GERDAT-ENSH éd., Montpellier, France, 490p.

Retour en début de page [an error occurred while processing this directive]